Olivier et Nathalie Borst ont réalisé les photos de vinyles ensemble.

Forts d’une solide expérience de photo professionnelle, ce couple aborde de façon sensible, directe et empirique des sujets qui les renvoient à leurs passions communes : la musique avec une série hommage aux albums vinyles de leur jeunesse. Ce sont des titres tels que Sex Pistols, The Cure, Lou Reed… qui représentent une sorte de discothèque idéale et quelque peu nostalgique, ayant marquée leur génération.

Dans cette série de vinyles, ils soignent particulièrement le traitement de la matière. Le grain inimitable du vinyle, sa couleur, ses reflets… tous ces éléments prennent une autre forme, un autre sens sous leur objectif.

Très fidèles à la réalité, leurs photos parviennent néanmoins à nous faire voir une autre dimension « physique », à la limite d’une vision poétique. Le zoom, l’éclairage, l’angle de vue… tous les outils techniques de la photo en studio sont mis à contribution pour parvenir à ces effets.

Spectateurs avisés et passionnés par l’art, ils ont développé un goût prononcé pour les objets. Très influencés par Irving Penn, Olivier et Nathalie Borst ont toujours été fascinés par les natures mortes et envisagent leurs photos comme telles.  Les sujets ne sont pas un hasard…ils sont les témoins de leur relation intime et au monde.